Retro’ autom, une jeune association qui fourmille déjà de projets

A Breitenbach, les voeux des associations se concentrent certainement sur l’achèvement des travaux à la Salle des Fêtes afin de disposer de locaux fonctionnels. Ce sera, si le chantier suit le cours prévu, pour fin 2017. D’ici là, certaines manifestations ont été annulées, d’autres émigreront dans un espace plus restreint.

C’est le cas pour l’association théâtrale Entr’acte qui proposera une pièce décomposée en sketches au caveau de la Mairie.
Mais 2 manifestations-phare de plein air auront bien lieu: le rassemblement des voitures anciennes le 23 juillet et la course de caisses à savon en automne. Elles sont pilotées (en partenariat toutefois avec le Football-Club et le Comité des Fêtes) par la toute jeune association « Rétro’autom ». Elle ne compte pour le moment qu’une dizaine de membres, chacun ayant sa spécialité: young timers, véhicules militaires… . Son président, Florian Kammerer, animé par la fougue de la jeunesse et la passion des voitures, espère une année 2017 florissante pour leurs projets.
« Pour le moment, nous n’avons pas eu de ratées, mais nous aimerions agrandir le rassemblement et améliorer quelques points: moins entasser les voitures, attirer quelques stands supplémentaires, encourager les participants à s’inscrire en amont, pour faciliter l’organisation et gagner du temps.  » Quant au roadbook, il est presque finalisé. A la demande des pilotes, l’habituelle balade du matin les dirigera vers Sélestat avec une variante jusqu’au Haut-Koenigsbourg pour ceux que les cols n’effrayent pas. Cette année marquera aussi le cinquantenaire des voitures SARAP, conçues et fabriquées un temps à Breitenbach. « Nous espérons la présence des créateurs, dont André Koenig qui a émigré dans le Sud. Il y aura, bien sûr, des modèles exposés. » Et puis, ce qui serait la cerise sur le gâteau, ce serait la venue de quelques modèles MATHIS (le constructeur possédait une résidence secondaire au col du Kreuzweg). D’ailleurs, Florian a découvert tout récemment qu’un de ces précieux bolides dormait au fond d’un garage dans son quartier! Il servait autrefois à remorquer une scie ambulante. Le rêve ne s’arrête pas là: « Quelques anciennes Bugatti, ce serait bien aussi! »
Et pourquoi pas un rallye touristique dans les prochaines années?
Organiser ce rassemblement, c’est un travail de longue haleine. L’association voudrait bien s’étoffer, accueillir de nouveaux membres, avoir un local à dispo pour des moments conviviaux. Les idées et souhaits foisonnent donc!
En échange d’une pub sur leur voiture, Rétr’autom offrira un petit pécule à Abel et Anaïs, un couple de la vallée qui va s’engager sur les pistes du 20ème 4L Trophy, et soutient « Auto rétro vino » prévu le 21 mai à Ingersheim. « Dans ce monde, nous sommes une grande famille, nous nous connaissons tous! »
En réponse aux voeux de bonne année sur le net, Florian a eu un retour qui l’a particulièrement motivé: « Hâte d’être en juillet! Faites-nous rêver en 2017! »
C’est bien ce qu’on leur souhaite!

Lucienne FAHRLAENDER

Cet article a été publié mardi, 14 février 2017

Déplier/Replier Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant de figurer sur le site.

Mention légale - Flux RSS - Propulsé par WordPress