Noélies: THIOS OMILOS le 22 Décembre 2018 à l’Eglise Saint-Gall

THIOS OMILOSPicto25Anniversaire-Rond-Vectfd bleu
Patrick GRAHL, ténor Cornelius FROMMELT, ténor Tobias AY, baryton
Philipp GOLDMANN, basse

Le quatuor vocal Thios Omilos de Leipzig a été créé en 2002 par d’anciens chanteurs de la très célèbre maîtrise Thomanerchor de cette ville. Très rapidement, ce quatuor a acquis une belle notoriété pour la qualité de ses interprétations et l’engagement musical de ses artistes qui interprètent avec le même bonheur des musiques religieuses et profanes et un répertoire allant de la Renaissance au contemporain.

Philipp Goldmann et Cornelius Frommelt ont bénéficié d’une solide formation musicale au sein du Thomanerchor. Tandis que Philipp approfondissait ses connaissances en chant et en direction à la Musikhochschule Félix Mendelssohn Bartholdy de Leipzig, Conelius et Tobias entreprenaient de longues études universitaires, de médecine pour le premier et de psychologie pour le second. Patrick Grahl a quant à lui étudié le chant à la Musikhochschule de Leipzig.

Le quatuor s’est produit dans de nombreux festivals allemands parmi lesquels le Bachfest de Leipzig, le MDR Musiksommer, le festival de musique de Mecklenburg-Vorpommern, l’été culturel de Nordhessen, le Schönberger Musiksommer et le Quedlinburger Musiksommer. Thios Omilos fut aussi souvent amené à chanter hors des frontières de l’Allemangne, notamment à Taiwan, en Chine, en Hongrie, en Autriche,
en Italie et en France. En 2013 Thios Omilos a été primé au concours Johannes Brahms de Wernigerode, au concours Anton-Bruckner de Linz et au concours d’ensembles vocaux de la Hochschule für Musik de Leipzig. En 2015 le quatuor a reçu le second prix de la catégorie Ensemble vocal au concours de la Hochschule Felix-Mendelssohn- Bartholdy de Berlin.

Le premier CD de Thios Omilos est sorti en 2011. Sous le titre « Contrastes dans la musique sacrée allemande vers 1600 », il est consacré aux compositeurs Gallus, Hassler et Schein. Un second CD est paru en 2013. Intitulé Lebensgebete, il se consacre à la musique vocale du 19e et du 20e siècle et comprend, entre autres, des pièces de Rheinberger, Poulenc et Distler.

PROGRAMME
O magnum mysterium

L’Avent

    Veni, veni Emmanuel Arr.: Andrew Hawryluk
    Gabriels Message Arr.: Ashley Hall
    O Heiland, reiß die Arr.: Walter Rein
    Es kommt ein Schiff

Arr: Max Reger et Hugo Distler

Noël
    De coelo veniet Jacobus Gallus (1815-1868)
O magnum mysterium Morten Lauridsen (né en1943)
Natus est nobis Jacobus Gallus
Quatre petites prières de Saint François d’Assise

Salut, Dame Sainte Tout puissant

Seigneur, je vous en prie Ô mes très chers frères

Francis Poulenc (1899-1963)
    Adeste fideles / Herbei, o Arr.: Friedrich Silcher
Jubilate, amen Halfdan Kjerulf (1815-1868)
    In dulci jubilo Arr.: Carl Thiel
Ich steh an deiner Krippen Johann Sebastian Bach (1685-1750)
    Mitt hjerte altid vanker Arr.: Kai L. Johannsen
    Es ist ein Ros Michael Praetorius (1571-1621)
    Jul, jul, strålande jul Gustaf Nordqvist (1886-1949)
    O sanctissima / O, du Arr.: Hans-Joachim Rotzsch
    Go, tell it on the mountain Arr.: Tim Durian
    Stille Nacht / Sainte nuit Arr.: Gustav Schreck
    Conditor alme siderum Gregorien Arr.: Guillaume Dufay

Thios-Omilos_Anne-Hornemann-1_view

Cet article a été publié jeudi, 29 novembre 2018

Déplier/Replier Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant de figurer sur le site.

Mention légale - Flux RSS - Propulsé par WordPress