Bureau de l’AFAFAF du 25 février 2013

Présents : MM. DILLENSEGER Alphonse, HAAS Fernand, KOENIG Raymond, LAULER Gérard, MARCOT Rémy, PIELA Jean-Pierre, STAUFFER Jacques-Albert, ULRICH Jean-Pierre, WITZ Xavier

Excusé : M. KAMMERER André

Absent : M. SIEGEL Stéphane

1) Compte-rendu

Le Bureau approuve à l’unanimité le compte-rendu de la réunion de Bureau du 15.03.12

2) Communications

Jean-Pierre PIELA fait le point sur la situation de l’AFAFAF, indiquant les préconisations de l’avocat Me SONNENMOSER.

3) Compte Administratif 2012 et Budget Primitif 2013

Compte Administratif 2012 :

Dépenses de fonctionnement :

– 011 : charges à caractère général : 0,00€

– 012 : charges de personnel et frais assimilés : 0,00€

– 65 : autres charges de gestion courante : 62,17€

– 67 : charges exceptionnelles : 7 611,93€

Total dépenses : 7 674,10€

Recettes de fonctionnement :

– 70 : produits des services : 0,00€

– 75 : autres produits de gestion courante : 1 277,57€

– 77 : produits exceptionnels : 95,00€

– R002 : résultat reporté 2011 : 8 037,60€

Total recettes : 9 410,17€

Report 2013 : 1 736,07€

Le Bureau approuve à l’unanimité le Compte Administratif 2012 ainsi que le compte de gestion de la Trésorerie.

Budget Primitif 2012 :

Dépenses de fonctionnement :

– 011 : charges à caractère général : 0,00€

– 012 : charges de personnel et frais assimilés : 0,00€

– 65 : autres charges de gestion courante : 200,00€

– 67 : charges exceptionnelles : 2 800,00€

Total dépenses : 3 000,00€

Recettes de fonctionnement :

– 70 : produits des services : 0,00€

– 75 : autres produits de gestion courante : 1 263,93€

– R002 : résultat reporté : 1 736,07€

Total recettes : 3 000,00€

Le Bureau approuve à l’unanimité le Budget Primitif 2012 présenté par le Président.

4) Divers

La traditionnelle journée de travail aura lieu mi-avril. Rémy MARCOT pilotera cette opération, la Commune mettant à disposition le personnel et le matériel communal ainsi que du concassé.

Un relevé des fossés à curer sera réalisé au printemps.

Jean-Pierre ULRICH évoque les dégâts dus aux sangliers. Le Président va interpeller la Communauté des Communes à ce propos, car le problème n’est pas spécifique à Breitenbach et doit être traité sur un plan plus large. Les dégâts sont tels que des exploitations sont mises en difficulté.

Cet article a été publié lundi, 4 mars 2013

Déplier/Replier Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés avant de figurer sur le site.

Mention légale - Flux RSS - Propulsé par WordPress